Guide sur le microcrédit: définition, types, fonctionnement

Actuellement, la microfinance fait beaucoup parler d’elle, mais qu’appelle-t-on microfinance ? La microfinance est l’association des activités de crédit, d’assurance et d’épargne. De manière plus spécifique, le microcrédit a pour but de permettre à toutes personnes exclues du circuit bancaire traditionnel de solliciter du crédit. Mais, quelle est la définition exacte du microcrédit ? Quels sont les différents types de microcrédit ? Comment fonctionne le microcrédit ? Dans quelle situation peut-on faire appel au microcrédit ? Réponses.

La définition du microcrédit

Le microcrédit est un outil permettant à toutes personnes exclues du circuit bancaire classique de demander des prêts de faibles montants. À partir de ces prêts, ces personnes peuvent bâtir leur propre activité commerciale. Par conséquent, le microcrédit est un outil qui contribue à lutter contre l’exclusion bancaire et à la pauvreté. De nos jours, cette forme d’établissements financiers est de plus en plus poussée au niveau mondial. De plus, leur activité est à la fois rentable et utile, car elle représente un taux de remboursement allant à 95%. Cependant, le taux d’intérêt des microcrédits est assez élevé. Ainsi, pour trouver un microcrédit au meilleur taux, il suffit de visiter micro-credit.biz.

Les différents types de microcrédit

De nos jours, le terme microcrédit est employé pour indiquer deux types de crédit : le microcrédit en ligne et le microcrédit social traditionnel. Ce dernier ne peut pas être souscrit en ligne, car le demandeur doit recourir aux aides d’un réseau associatifs. Quant au microcrédit en ligne, il est également appelé mini crédit ou crédit rapide, qui peut être réalisé en ligne, comme son nom le mentionne. Concernant la somme maximale allouée au demandeur, elle peut aller jusqu’à 5 000 €.

Le fonctionnement du microcrédit

Le microcrédit est un crédit donné par des institutions soumises à divers statuts juridiques. Ces institutions peuvent être des associations et des ONG. Pour le microcrédit social traditionnel, le demandeur doit faire appel à l’une de ces institutions pour lui présenter son projet. Quant au mini crédit, il est facile à obtenir, car le bénéficiaire va simplement aller sur un site qui propose ce type de service. Ensuite, le client remplira un formulaire et enverra son dossier.

Les différents types de projets financés par le microcrédit

Comme il a été antérieurement mentionné, le microcrédit est un prêt de faibles montants, dont la somme varie de 200 € à 5 000 €. Avec ce montant, le demandeur peut améliorer sa condition de vie en achetant des appareils électroménagers et des mobiliers, dans le but d’améliorer le confort de sa maison. Ainsi, via cette somme, on peut acheter un appareil de chauffage, un frigo, un ordinateur, etc.

Mais, outre les appareils électroménagers, la somme allouée peut également être utilisée pour construire sa propre affaire, financer une formation professionnelle ou le permis de conduire. Attention, la somme obtenue par le microcrédit ne pourra pas être utilisée pour rembourser d’autres crédits. D’ailleurs, elle ne pourra pas être employée pour couvrir les découverts bancaires du bénéficiaire.

Publié dans : Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *