Les démarches à suivre pour demander un crédit étudiant

Frais de scolarité, vie courante, logement, équipement informatique, etc., les étudiants ont réellement besoin d’un coup de pouce pour faire face à la vie quotidienne. Retrouvez dans cet article les conseils pratiques pour obtenir un prêt étudiant permettant de financer les études. Cette alternative leur permet, en tout cas, de combler leurs besoins et leurs envies.

Le prêt étudiant en quelques mots

Le prêt étudiant fait partie des crédits à la consommation qui sont particulièrement accordés pour financer les études. Le point fort de ce type de crédit, c’est qu’il s’agit d’un prêt à remboursement différé. En effet, l’étudiant a le privilège de commencer son remboursement à la fin de ses études. Aussi, l’autre avantage d’effectuer un prêt étudiant est le fait de profiter d’un taux réduit par rapport à un crédit à la consommation classique. À noter que le montant du prêt est susceptible de varier en fonction des banques et des revenus des étudiants.

Pour avoir une idée, le montant du prêt étudiant s’étale entre 1 000 à 45 000 €. En ce qui concerne la durée de remboursement, l’emprunteur aura en moyenne 2 à 10 ans pour rembourser son crédit. Il est à savoir que 2 ans représentent la durée minimum légale pour rembourser ce genre de prêt. Aussi, il faut que l’un des parents cosigne le contrat de prêt auprès de l’organisme prêteur pour bénéficier d’un prêt étudiant.

Les différentes conditions pour obtenir un prêt étudiant

De plus en plus d’établissements bancaires proposent aujourd’hui des prêts étudiant. Les conditions générales pour bénéficier de cette offre sont manifestement les mêmes. Tout d’abord, l’emprunteur doit être majeur et être inscrit dans un établissement qui prépare à un diplôme de l’enseignement supérieur. Ensuite, il doit être âgé de moins de 28 ans, mais parfois 30 ans dans certaines banques, à la date de conclusion du prêt.

Aussi, pour obtenir ce genre de crédit personnel, l’étudiant doit avoir une caution, celle des parents bien entendu. Sinon, il est possible dans certains organismes prêteurs de faire garantir son crédit par l’État pour un montant maximum de 15 000 €, sous conditions. Ainsi, si l’emprunteur n’est pas en mesure de rembourser sa dette, c’est donc l’État qui va se charger de régler les mensualités du prêt, via l’intermédiaire de la banque publique d’investissement.

Les astuces à suivre pour dénicher la meilleure offre de prêt étudiant

Les conditions d’obtention d’un prêt étudiant peuvent remarquablement varier d’un établissement bancaire à l’autre. Cela concerne notamment le taux, les pénalités de remboursement anticipé, la durée maximale ainsi que le montant maximal et les frais de dossier. Alors, pour trouver la meilleure prestation de prêt étudiant, il vaut mieux comparer toutes les offres en utilisant un comparateur en ligne.

Grâce à cet outil performant, l’emprunteur aura l’opportunité de vérifier le TAEG (Taux annuel effectif global). Exprimé en pourcentage, celui-ci permet d’évaluer le coût total d’un crédit personnel. Le TAEG est généralement fixé par la banque. Pour le cas d’un prêt étudiant, ce taux tourne souvent aux alentours de 1 %. Enfin, il ne faut pas également négliger les modalités de remboursement. Pour celles-ci, l’emprunteur doit connaître ses véritables capacités de remboursement afin d’éviter tout type de désagrément.

Publié dans : Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *